10.10

Notre filiale suisse s’associe cette année à la dynamique d’un nouveau pôle sur le site de St-Aubin à Fribourg. La capitale de 38 500 habitants souhaite en faire un grand pôle agroalimentaire, dédié aux innovations et à la mutualisation des connaissances. Pour cela, sont concentrées start-up et grandes entreprises. Pour notre filiale suisse, dont le siège est basé à Zurich, cette implantation présente de nombreux intérêts.

Un nouvel outil commercial

Un espace de 120 ha est dédié à ce pôle, ainsi que 6 500 m2 de bureaux, laboratoires et 100 ha de surfaces agricoles. Profiter d’un partenariat exclusif avec l’exploitation agricole placée en son centre et y intégrer des parcelles consacrées à nos protocoles est un moyen d’affirmer notre engagement pour l’innovation. Des institutions fédérales actives dans le milieu agricole comme Agroscope (institut pour la recherche agronomique suisse) ou FIBL (institut de recherche en agriculture biologique) suivront également les activités du nouveau pôle.

Cette ferme pilote permet de prouver à tous les agriculteurs suisses que nos solutions sont profitables économiquement et amélioreront la rentabilité de leur exploitation. Aurélien Roger, Directeur TIMAC AGRO Swiss.

Voir loin pour préparer l’avenir

Si notre filiale investit des locaux dans cette ferme pilote, c’est non seulement pour tester nos solutions et assurer un lien étroit avec les experts du CMI Roullier, mais également pour saisir l’opportunité de s’adresser à de futurs clients et partenaires. Fenaco, coopérative agricole suisse présente sur ce pôle, touche 22 000 agriculteurs sur le territoire. « Nos clients finaux sont soucieux du retour de leurs investissements et nous pouvons, grâce aux essais grandeur nature, les rassurer et les accompagner », a précisé Aurélien Roger.