20.09

Nutryfert a reçu, en Juin 2019, le prix « Food Chain Accesit » lors du Gala SciencEkaitza organisé à Baluarte, en Espagne. Plus de 1500 participants étaient réunis pour assister à la deuxième édition du concours scientifique, organisé par la société de technologie ADItech. Le gouvernement de Navarre participe à cette collaboration qui récompense les idées les plus innovantes pour transformer la société et l’économie. C’est à cette occasion que Nutryfert a été récompensé pour sa technologie permettant de recycler les minéraux des déchets organiques.

L’enjeu de la valorisation des déchets organiques dans l’économie circulaire

L’UE produit actuellement plus de 90 millions de déchets organiques contenant en moyenne au minimum 20% du total des nutriments minéraux consommés sous forme d’engrais minéraux dans la production agricole. Cependant, seulement 15% de ces déchets sont utilisés comme amendements organiques et pratiquement aucune de leur teneur en minéraux ne peut être intégrée dans la fabrication d’engrais granulés en raison de contraintes environnementales, sanitaires et techniques.

Le modèle de l’économie circulaire donne une place toute particulière au déchet qui n’est plus seulement un problème à traiter mais devient une ressource nouvelle. Pour accompagner cette mutation, le directeur du projet Nutryfert et conseiller scientifique de TIMAC AGRO et du CMI Roullier, José María García-Mina, a expliqué que la recherche développe une nouvelle technologie permettant de transformer ces déchets en “matière première propre, contenant des nutriments minéraux assimilables pour les cultures et pouvant être utilisées dans la granulation des engrais minéraux. ”

 

 

Nutryfert : fruit d’un consortium

La recherche et le développement de la technologie sont effectués par des scientifiques du groupe  BACH (groupe de chimie biologique et agricole) de l’Université de Navarre (UNAV) en partenariat avec TIMAC AGRO España et le CMI Roullier. Des essais sur le terrain seront réalisés par l’INTIA (Institut Navarro des technologies et infrastructures agroalimentaires). Les premiers résultats sont très encourageants.

«Nous avons pu identifier des gènes liés à la meilleure utilisation de certains nutriments comme le fer et le phosphore », déclare Monsieur García-Mina.

Ensemble, ils ont mis au point la technologie Nutryfert permettant de fabriquer de nouveaux engrais, en recyclant les minéraux contenus dans les déchets agricoles (produits par les productions végétales et animales).

En optimisant les ressources minérales des déchets organiques, Nutryfert s’inscrit ainsi dans la transition écologique vers une agriculture durable.

 

MARTA FUENTES, ÁNGEL ZAMARREÑO, ÓSCAR URRUTIA, JOSÉ MARÍA GARCÍA-MINA AND JAVIER ERRO.

 

Marta Fuentes, Ángel Zamarreño, Óscar Urrutia, José María García-Mina et Javier Erro.